Les jours heureux de Gérard : la dispute

Publié le par Gérard Rodriguez

 

dispute-homme-femme

 

 

 

L, histoire véridique à laquelle j'ai assisté à l'age de 12 ans,  se passe à la Ménadia.

Dans le carré en arrière .bâtiment du fond) .les protagonistes sont :

 Le mari dans le carré en bas qui vient  récupérer sa femme.

 Et sa femme avec son amant a l'intérieur au 3 eme étage

 

 

***

 

 

 Marinette j,sais ke tié làa . Descends salope !

 Marinette si tu descends pas. Ma parole je monte !

 Et lui cet enculé d,ses morts  dis lui ku’j’le tue .

Marinette. j,t,le dis pas deux fois. kue le monde y nous zécoute !

 Descends en bas tout d,suite. ya ta mère kelle est avec moi et encore avec les savattes kelle est venue  la pôvre ..

Marinette !! j,sais kue tié là! Ouvre la fenêtre !

 

 Quoi ? ké çé tu veux  . j,descends pas , c,est finit j,en ai assez de toi !

 

 Marinette ! j,vais changer ! j,t,jure  sur la tête de ta mère kelle  est là !

 

Dis ! laisse ma mère à part heinnn !va t’en je reviens plus ,j’t’aime plus , yen à marre..

 Rien ke j’me fais la vaisselle, le ménage. Lui au moins y me sort !

Avec toi jamais  tu me dis un mot. Juste des reproches.

 

Marinette. Aregarde tout  le monde  mainant ki zécoute.

 Marinette,

 Et vous ké çé vous zavez à écouter. C, est une affaire entre ma femme et moi.

 Marinette aregarde la honte kelle me  vient, toute la menadia elle zécoute !

 

 Eh ben va t, en. Tia vu le monde? Même pas la figure tia de venir me faire le scandale dans la rue  ke on se fait remarquer !

 

 J’m’en fous du monde Marinette si tu reviens pas j’t’jure j’me tue !

 

 E ben tue toi. Et même si tu meurs, eh ben tu meurs !! !

 

 Bon ké çé ki se passe ici ?

 

 Ah m, sieur l,agent c,est ma femme kell est en haut là bas avec un falso ki veut m, l’a prendre.

 

 Ah soyez polit. heinnn. Et enttention aux mots ke’ vous dites. !

 

 Oui oui! Si y descend, lui y lé mort. Ma parole j, le tue jusqu’à c, ki meurt.

 Marinette aregarde mainant ya la poulice. Kelle vient te chercher !

 

 Et alours la poulice!! la poulice!! Ké çé sa m’ fait kelle soit là la poulice.

  M’sieur l,agent dite lui ki s,en aille  aregardez  l’ scandale ki m.fait dans la rue.

 

Bon M »sieur cés mieux ke vous allez chez vous et des fois elle revient. Ici aregardez tous le monde ki rit a d, vous, zotres.

 

Non moi j, bouge pas. Elle descend ou je monte!! Aregardez je les tue tous les deux et après je me tue à moi, en me jetant en bas la fenêtre.

 

Msieur l,agent zecoutez le pas. Il va rien faire, toute sa vie il à été un bon à rien .ma parole j, sais pas ké çé kui m, a prit d’le prendre a suilla !....

 

 Dis ma fille moi ta mère, j, t, l, avais dis hein !!! Tia pas écouté alors mainant tu t, le garde. Et descends tout de suite ou moi aussi je monte. Tia pas la honte non ! Tia pas la honte ! Ke moi ta mère je perds la figure en ce moment dan la rue .attends ke ton père y l, arrive ! Ma parole tu  descends  tout d’suite. Mais ké çé j, ai fais au bon Dieu.

Tiens aregarde voilà ton père. !

 

 Ké çé ki s’ passe là. Atso. Ouille mais c, est ma fille kelle est au balcon ? Et avec ki ? Ki cés suilla ?

 

 Ehhhhhh m’sieur. Vous  zavez pas  ke vote fille c, est une poutanelle.

 

 Dites ma fille cès pas une poutanelle heinnnn.

 

 Et oui aregardez elle s, la fait au balcon avec un autre. Même vote femme elle va se faire une attaque. Ke depuis tout à l, heure. Elle crie doucement pour pas ke le monde y l’entend tout ça kon dit ….

 

 Le monde ! le monde !! Vous voyez pas avec vos zyeux que toute la ménadia elle rigole de vous ! aie aie aie !!!La honte ma fille ku tu m, fais. …

 Moi ton père chue j, t, ai élevé avec la bonne éducation, ké j, ai fais au bon Dieu ?

 Bon ma fille j, suis ton père et elle celle là. C, est ta mère. Aergarde, tu reviens vite vite avec ton mari.  Sinon les pieds à la maison tu les mets plus.

 Ma fille ke je meurs tous les jours tu rentres plus à la maison !

 Vous l, bo fils arrêtez le cinéma dans la rue. Ke le monde y rigole. Et rentrez à la maison. J, la connais!! Cés ma fille elle va revenir.

 Et toi aussi Raymonde la madone  rentre! Rentre ! Va !! Aie aie aie mainant komment on va faire dans le quartier y vont tous saouarre. Que ma fille elle s, la fait avec un autre.

Bon Marinette. Moi j, suis ton père et elle là cés ta mère. Si tu veux pas kon meurt de la honte tu rentres et tu retournes avec ton mari. Et si tu reviens pas cès ke tia pas voulu revenir. Alors plus la peine de faire signe. J, ai plus d’fille.

 Marinette aregarde tous le monde y sés amoké de moi et d, ta mère .cés ça k’tu veux !

 Moi la figoure  j’la perds une fois pas deux. !! Ke je meurs j’suis plus ton père. Ouille la honte. !!

 Et vous  là vous zètes pas capable de faire enttention a vote femme .kelle vous trompe avec un autre. Vous zavez d’la merde  a endedans les zyeux ou koi ?

Ou on va si les hommes y surveille plus leur femme !oh atso ya des limites à la liberté !!

 Aller aller va !

 Bon Marinette on s, en va.  Que depuis tout à l, heure  on  fait les carnavals dans la  rue. yen a marre de s, faire remarquer. ! .

 Marinette !tia une heure. ! Si tu ne rentres pas. Eh ben tu rentre plus.

 Cournoutte et bastonnade !! Chu moi je vais me prendre une attake   ke le docteur Pestre y m.a dit fallait pas ke j’m, énerve.

 Marinette ma mort tu veux hein !! Ma mort.

 Rentre  !! Rentre !!! Ouille attends j, te tue,  

 

  

 

 

 

 

 

  

 

 

Publié dans NOS JOURS HEUREUX

Commenter cet article

Anny 27/03/2011 11:04



Bravo mon Gégé, ça fait 20 fois que je la lis, et je suis écroulée de rire à chaque fois!!!!!